LE SUPERHOMARD

FR / POP
Dimanche 09 Juillet
Scène Nouvelle Vague

A voir son patronyme, on pourrait imaginer que ce crustacé-là présente quelques épines agressives, une ou deux mauvaises intentions à base de pincements désagréables. Pourtant, rien n’est plus éloigné de la réalité d’un groupe qui nous emmène planer dans les hautes sphères de la pop atmosphérique. Sexy en diable, les mélodies du SuperHomard ont déjà séduit le Japon, les Etats-Unis et une presse musicale hexagonale pourtant peu encline à s’extasier facilement. Baroque et ensoleillée, la pop délivrée par ce Homard fort joliment coloré est de celles qui donnent des envies de chevauchées au long cours, de road-trips cheveux au vent sur des highways écrasées de chaleur. Invitation douce au rêve éveillé et au partage de sensations délicates, le psychédélisme affiché et assumé de cet bête étrange nous entraîne dans une savoureuse plongée en eaux claires, là où s’estompent les frontières sensorielles et débute un élégant onirisme. 

Conquérant soft, le SuperHomard nous offre quelques sucreries suaves, instantanés merveilleux et planants, moments iodés et sensibles que l’on déguste l’esprit dans le vague. Tout droit sortie d’une autre époque, la pop lumineuse et raffinée des avignonnais devrait sans nul doute faire déferler sur le Parc de Valmy, entre mélancolie réjouissante et impatience planante, quelques vibrations tourbillonnantes et souriantes. Cerise sur le gâteau, il ne sera pas nécessaire de se pincer pour y croire ! 

Partager cette page