TINARIWEN

(ALG / BLUES TOUAREG)
Mardi 11 Juillet
Scène Paul Mas

De cette terre d’Afrique depuis si longtemps martyrisée monte, portée par le vent bouillant du Sahara, une onde qui porte en elle les ferments d’une révolte pacifique, d’une lutte acharnée menée avec, comme seules armes, des instruments de musique. Echappée il y a trente-cinq ans de ces sables fantasmagoriques, cette onde n’en finit plus de parcourir le monde, portant presque à elle seule la souffrance et l’espoir de tout un peuple, de ces touaregs si fiers de leur histoire, de leur culture, propageant un souffle musical chaud et caressant qui tient autant du blues que du rock que de la musique traditionnelle touareg.

De son Mali originel, Tinariwen s’est fait le conteur, posant ses mots de résistance sur de lancinants rythmes rock, sur de belles envolées blues. Fascinants, ces hommes du désert, ancestralement habitués à s’affranchir de toute forme de frontière, album après album, concert après concert, nous embarquent dans un odyssée fantastique aux confins de nos perceptions. Connectant entre eux les mondes, les univers et les peuples, Tinariwen ouvre une fenêtre vers la liberté à grand renfort de sons hypnotiques et d’échappées groovy, de riffs abrasifs et de détours dansants. Oasis de pureté, torrent de spleen cathartique, les mélodies de Tinariwen, celles de “Elwan” leur dernier album comprises, nous content une autre histoire, à la fois belle et douloureuse, nous montrent une autre façon de voir les choses, d’appréhender le monde, entre humanité et chaleur. Doux géants sortis des sables, les voici qui installent leur caravane ensorcelante dans la douceur d’une soirée argelésienne pour nous emmener en douceur vers un océan de beautés subtiles et de tristes tempêtes, bande-son idéale d’un majestueux voyage.   

Partager cette page